5 FILMS ANTI-DÉPRIME

17 Oct

Des doudous.

 

Le DVD de « Solange et les vivants » est enfin disponible !

Fnac http://bit.ly/dvdselvfnac
Amazon http://amzn.to/2xM3BGP
Blaqout http://bit.ly/2kX7o2L

et toujours en VOD
iTunes https://itunes.apple.com/fr/movie/solange-et-les-vivants/id1129702674

Publicités

30 Réponses to “5 FILMS ANTI-DÉPRIME”

  1. martimacfly 17 octobre 2017 à 21:30 #

    Personnellement, la liste de schindler, je suis moyennement fan, c’est le genre de film qui ne fait que me rappeler a quel point l’homme peut être dangereux, ce genre de film entretient ma misanthropie plutôt qu’autre chose !!
    Mes films « dodou » comme tu dis, y’en as 2, et ils sont tout deux de kevin spacey,
    il y as « K-pax », et « un monde meilleure » !!!

  2. Un papyrus 17 octobre 2017 à 21:52 #

    Coucou,
    je fais parti des nouveaux, alors merci pour ton message de bienvenue.
    Félicitation pour la sortie de ton film en dvd, je vais me faire une joie de me l’offrir. non pas que je sois fondamentalement fétichiste de l’objet, mais la jaquette est très attractive(bien joué), mais aussi ce sera le symbole d’une magnifique découverte, toi, au milieu de cette foule insipide que propose YouTube et consort aujourd’hui. Merci d’être là,et surtout de nous faire profiter de ton Art.
    Sinon, un film doudou, j’en ai plein en fait, mais ce sont surtout des comédies romantiques un peu simpliste,oui je suis un homme qui adore les comédies romantiques, j’aime aussi me faire emporter par Woody Allen, il réchauffe, enfin ça n’engage que moi.
    Bon j’y retourne, j’ai encore 800 000 de tes vidéos que je n’ai pas encore visionnées. j’essaie de passer par youtube pour suivre un ordre chronologique, mais je me fais souvent happer par les liens que tu incrustes et du coup l’ordre n’est plus trop suivi, alors je reviens et parfois je rencontre une vidéos déjà vue, mais visiblement le multi visionnage n’est pas un soucis avec toi,au contraire.

    A bientôt.

    • Gerard 21 octobre 2017 à 19:35 #

      « je suis un homme qui adore les comédies romantiques »
      Bonjour Papyrus.. donc vous avez dû aimer : 😉

      • Un papyrus 23 octobre 2017 à 15:41 #

        Oui!! Diane Keaton New York 🙂

    • Un papyrus 28 octobre 2017 à 23:33 #

      Ce film n’est pas un doudou, mais je le regarde quand j’ai le cœur bleu. https://youtu.be/gZn6bXXNAwM

      • Un papyrus 28 octobre 2017 à 23:42 #

  3. Girouette Cacahuète 17 octobre 2017 à 23:56 #

    … ah non mais Forrest Schindler et Mike Wiseman c’est pas possible !
    Heureusement qu’il y a le DVD jaune…
    Et côté délicieux bonbon acidulé qui soigne tous les maux, je te conseille :
    Down with love / Bye Bye Love de Peyton Reed (2003).
    BIz

  4. philippe 18 octobre 2017 à 06:10 #

    Je suis un vieux briscard de l’univers de Solange et sont charisme qui inhibe le kaiser des flagorneur.

  5. Emmanuelle 18 octobre 2017 à 09:17 #

    très contente de te retrouver Solange! je passais chaque semaine, en espérant, m’inquiétant du pourquoi de ce silence soudain et te revoilà!
    j’avoue, je n’ai pas vu Forrest Gump…
    mon film doudou, c’est le château ambulant d’Hayao Myasaki. dans le genre « il t’arrive des trucs vraiment pas sympa mais ne te laisse pas abattre » on est pas mal ^^
    Bonne semaine à toi et à très vite j’espère!
    je t’aime

  6. Patrice COQUELIN 18 octobre 2017 à 09:19 #

    A un moment de la vidéo, Solange avait une bouclette devant l’oeil, comme un curieux monocle. Instant délicieux, craquant, même…

    Mon film « doudou » anti-déprime ?…
    Disons que, parmi la multitude, ce qui y ressemble le plus est…
     » Fanfan la Tulipe  » ( 1952, avec Gérard Philipe, bien sûr )
    Je me rationne donc son visionnage au maximum.

    Ou bien même certaines séries touchantes récentes, comme Fairy Tail.

  7. Patrice COQUELIN 18 octobre 2017 à 09:23 #

    Sinon, chacun(e) sa méthode, mais quand je me sens de mauvais poil, le matin, je me regarde ce vieux vieux clip bien poilant, et ça va tout de suite mieux :

  8. Patrice COQUELIN 18 octobre 2017 à 09:31 #

    Et quand je veux me rappeler à quel point ce monde est magnifique…

  9. Patrice COQUELIN 18 octobre 2017 à 10:15 #

    Il y a beaucoup trop de magie, dans ce monde, trop de personnes merveilleuses, trop de petites gemmes à découvrir, admirer et savourer… pour que je puisse même me permettre de déprimer.

    Par exemple, cette reprise qui AUGMENTE encore la qualité de cette chanson que je croyais être la meilleure de toutes :

  10. Patrice COQUELIN 18 octobre 2017 à 10:27 #

    Et, parmi les films splendides que j’ai découverts, certains, qui semblent TERRIBLEMENT déprimants… sont, en fait magnifiquement lumineux.

     » Kes  » et  » Lord of the Flies  » sont tout en haut de ma liste.

  11. @nne 18 octobre 2017 à 11:11 #

    Solangina,
    Je suis si contente de retrouver votre jolie frimousse 🙂 🙂
    Mon film doudou est français mais long :

    Plein de caresses à votre Truite

  12. Patrice COQUELIN 18 octobre 2017 à 15:16 #

    Sinon, je conseillerais aussi ces petits moments fragiles et magiques, venant du passé…

    Ce regard, quand il tient la harpe dans ses bras…

  13. Patrice COQUELIN 18 octobre 2017 à 17:34 #

    La curiosité, c’est… Ouvrir les fenêtres.
    Celle de la science. Celle de l’Histoire. Celle des jeux vidéo, même !…
    Parmi tellement d’autres fenêtres ouvrant notre horizon personnel !

    L’imagination, c’est… D’abord… Se poser plein de questions. Même bizarres et inattendues.
    Pourquoi de tels choix ? Que peut-on exprimer d’autre, autrement, plus subtilement ? Quelles sont mes critiques, réellement, sur quoi, EXACTEMENT ? Suis-je d’accord, pas d’accord, sensible ou pas, appréciatif ou pas, par rapport à tel ou tel élément ? Pour aller vers où ? Pourquoi cet ensemble graphique ? Pourquoi ces règles ? ……. Puis LAISSER son propre esprit explorer encore D’AUTRES questions liées, sous-jacentes, alignant gentiment des réponses ou débuts de réponses, ou de simples indices, ou des idées qui jaillissent, et pourquoi pas les plus farfelues et les plus étranges. Laisser son esprit les assembler, et les RE-assembler. En des motifs plus ou moins ressemblants à d’autres. Pas grave.

    Et tout cela, par exemple, en se laissant captiver par une voix, un regard touchant, une analyse originale, MÊME sur quelque chose que l’on n’aime pas vraiment, comme ici, ce jeu, pour moi ( pas grave, le jeu présenté, comme son analyse orale, ici.. sont magnifiques et appréciables – au moins par certain(e)s, au moins par le réveil de la curiosité et de l’imagination, en moi ) :

  14. Patrice COQUELIN 18 octobre 2017 à 17:52 #

    De même que « Solange te parle » m’a fait découvrir que le spectacle de l’introspection songeuse d’une jeune femme « inadaptée » PEUT être une série de moments délicieux…

    Je viens juste de découvrir avec « damastès » que l’analyse posée, sensible et poétique d’un jeu vidéo peut être, en elle-même, une chose formidable :

  15. Patrice COQUELIN 18 octobre 2017 à 18:51 #

    J’ai bien souvent constaté, avec tristesse, que la déprime est moins une conséquence de l’ennui qu’une facette de l’expression du refus total et absolu, par l’être humain, du constat de sa solitude fondamentale. Homo Sapiens est une créature foncièrement sociale, dressée, même, tout au long de son enfance et même de sa vie entière, à participer. Mais ses choix, ses jugements, ses oppositions l’amènent très vite également à observer à quel point il ( ou elle ) est seul(e). Même, et peut-être surtout, parmi ses « semblables », justement pas si semblables que cela.
    La déprime est aussi une manifestation du manque cruel, et croissant, par auto-fermeture, de la curiosité et de l’imagination, dans l’esprit de l’individu.

    Prenons, par exemple, le cas de la voix.

    Public : Solange vous touche en grande partie grâce à sa voix bien particulière.
    Mais avez-vous ouvert quelques fenêtres, pour vous rendre compte de ce sur quoi cette voix repose ? A quel point toute voix est perfectible ? Des raisons profondes ou superficielles pour lesquelles cette voix ( parmi d’autres ) vous touche ? …

    Ouvrons la fenêtre du cinéma, du théâtre, et, plus spécifiquement, des acteurs et actrices :
    La diction, l’élocution, le ton, le contrôle et l’expérience, les effets de voix, nous parlent, renvoient à des situations sociales ou mentales particulières. Nous identifions la colère, la joie, ainsi que beaucoup d’autres émotions, à coup de nuances, de répétition de tons déjà connus et identifiés, maintes et maintes fois, dans leur répétition sociale, autour de nous, dans toutes leurs variations ou presque.
    La voix est un instrument, mais aussi l’expression immédiatement audible ( et un peu moins immédiatement reconnaissable ) des émotions. Les vrais orateurs l’ont toujours su, en ont toujours joué.

    Ouvrons maintenant la fenêtre de la science.
    La biologie nous dit que la voix n’est que le résultat de la vibration de nos cordes vocales, série de sons propagée, modulée et amplifiée par les autres organes liés… mais l’expression également d’un langage plus ou moins articulé, longuement enseigné, pratiqué, travaillé, individuellement et en groupe.
    Or, notre société oublie et ignore trop une autre science : la cybernétique, qui est l’étude des rétro-actions des systèmes mécaniques sur eux-mêmes. La voix n’est pas du tout qu’un système organique d’émission contrôlée de sons : même écouter sa propre voix n’indique pas à notre cerveau comment simplement corriger les erreurs ou effets inappropriés… L’ensemble mécanique lié à la voix s’influence par retour sur lui-même. « Inconsciemment », notre cerveau apprend assez vite à plus ou moins contrôler cet effet, mais les résultats pourraient être beaucoup plus efficaces si le processus était conscient.
    Et la rétro-action est physique ( immédiate ), intellectuelle et presque immédiate ( « ai-je utilisé le bon ton ? » ), et sociale ( « Le public réagit-il bien comme je l’imaginais ? » ).

    Ouvrez donc encore d’autres fenêtres, laissez votre curiosité et votre imagination s’éveiller, pas seulement votre sensibilité. L’exercice de Solange est terriblement complexe et délicat, dangereux, même, au plan psychologique, si vous y réfléchissez.

    Si vous vous demandez pourquoi je me contente, bien souvent, de la voix de Solange, voici un élément de réponse et une illustration ( je ne récompense que la curiosité et l’imagination ) :

  16. Hélène 18 octobre 2017 à 19:54 #

    Mes films doudous, à part la série Friends, sont LE NOM DES GENS et DU VENT DANS MES MOLLETS

  17. BobX 19 octobre 2017 à 10:57 #

    Pour moi tous les films sont des doudous, depuis longtemps je me suis réfugié à l’intérieur. Mais mon top tunnel est sans doute : « the Fall » de Tarsem Singh.
    Je ne suis pas trop d’accord sur le fait que la musique chiante dans un film soit un détail, je ne peux toujours pas écouter de saxo surtout avec du synthé, depuis la sortie de Blade Runner (le vieux).

  18. Berthe Bovary 19 octobre 2017 à 15:12 #

    Catch me if you can (Spielberg encore !) ; To be or not to be (Lubitsch) ; The big Lebowski (Coen)

  19. Corinne PREVOST 19 octobre 2017 à 17:04 #

    Oui, c’est doux de vous retrouver et mon film-doudou est Annie Hall

  20. Sykes / Vincent 20 octobre 2017 à 00:17 #

    « La Ligne Verte » pour moi, entre autres.

  21. Gerard 21 octobre 2017 à 18:38 #

    Pour revoir une douceur, délicieusement surannée, du temps du noir et blanc, et lorsque notre télé n’avait qu’une seule chaine.. Enfant, sagement assis sur le canapé du salon, par un mélancolique après midi dominical.. M’est arrivé cette bombe de romantisme.. marqué pour toujours.. (la dernière scène est une splendeur .!!!) https://youtu.be/m0YmK17iX90

  22. Gerard 21 octobre 2017 à 18:48 #

    Arrgg.. je crois que dans mon commentaire précédent, j’ai mal inséré le lien.. :-/ :

  23. Gerard 21 octobre 2017 à 19:17 #

    et un autre film, qui sait faire aimer les humains.. Deux scènes, parmi toutes.. Choix difficile.. 😉

    et

  24. ROLLIN 23 octobre 2017 à 02:51 #

    Solange.
    Votre visage mérite une séance chez le photographe hartcour.votre pupille a quelque chose d unique,de malicieuse,d intelligent:elle brille et éclaire votre regard du monde.
    Ouf .Truite est enfin réapparue…(Laurel sans hardy…)
    J ai aussi.une vie intérieure qui a besoin de m éloigner du vivant.
    J ai une autre méthode.
    Jardinage.bricolage et dvd
    J ai désormais.70 dvd
    Et je les regardent à la chaine tous les trimestres.et revends les.autres sur internet.
    Chaque nouvelle vision réactive le précédent bonheur de la découverte avec les éléments que je découvre par la nouvelle vision du dvd.(un détail.vestimentaire.une parole.typique.une étape.clé du.scénario)
    Il y a des choses tres intéréssantes dans votre dernière présentation.
    Votre coupe de cheveux est bien evidement l adn de votre personnage.Vos yeux le témoins du message que vous véhiculez.
    Vous avez du gout et en plus appréciez le douceur: l oreiller avec la bordure en soie le révèle.
    Le fait de bondire à pied joint sur le lit d une manière joyeuse et frénétique est digne d une nomination aux césars et d un contrat au cirque du soleil.
    Sinon…le decolleté…et le nez qui gratouille…pas de vue et de gestes parasites.merci bisous.merci.

    S il vous plait…continuez et faites du simple qui marche….vous êtes redoutable dans cette stratégie faite d intelligence et de naturelle.

  25. Rok 4 novembre 2017 à 06:03 #

    Encore

  26. Marianne 11 novembre 2017 à 10:36 #

    Breakfast at Tiffany. Pour la musique, l’élégance d’Audrey, la vie qui fait mal…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s