BilanCUL : Ce garçon qui m’a roulé dessus

11 Juil

Des coups de cœur avec les tripes.

Objets culturels rencontrés :

— The Neon Demon (Nicolas Winding Refn)
— Love & Friendship (Whit Stillman)
— Masculin Féminin (Jean-Luc Godard)
— Buffalo ’66 (Vincent Gallo)

— Mémoire de fille (Annie Ernaux)
— Monsieur Songe (Robert Pinget)
— Mélodie, chronique d’une passion (Akira Mizubayashi)

— Nous, rêveurs définitifs (Compagnie 14:20, Théâtre du Rond-Point)

— The Neon Demon (Cliff Martinez)
— Carrie & Lowell (Sufjan Stevens)

— The Girlfriend Experience ( Steven Soderbergh, Lodge Kerrigan, Amy Seimetz)

SOLANGE EST LES VIVANTS sera disponible en VOD dès demain mardi 12 juillet sur Universciné.

6 Réponses to “BilanCUL : Ce garçon qui m’a roulé dessus”

  1. yoan vandevelde 11 juillet 2016 à 20:36 #

    Demain matin, le 1er truc que je vais faire en me réveillant, c’est de sauter sur mon ordinateur, pour acheter ton film, depuis le temps que je l’attend, j’ai vraiment hâte !!!!!!!!!!!!!
    Par contre………………je n’ai pas facebook………….snif, snif………et ce sera bien la 1ere fois que je le regrette…….

    • Isa 11 juillet 2016 à 20:40 #

      Je plussoie, Yoan, on sera deux !
      Et je plussoie également pour FB !

  2. denis hamel 12 juillet 2016 à 12:40 #

    bonjour solange,

    j’aime bien pinget. j’avais lu « quelqu’un », prix femina 1968 et fait un petit résumé pour ma page fb :

    j’ai fini de lire « quelqu’un » par robert pinget, sur les conseils de aleks larrivière et christophe esnault. livre impressionnant, éprouvant parfois. l’histoire se passe dans une pension de famille minable et miteuse. c’est raconté à la première personne par le copropriétaire de la pension, un vieux type névrosé et misanthrope et maniaque, dont la seule évasion du quotidien sordide est sa passion pour la botanique. on pense souvent à beckett. les occupants de la pension sont tous minutieusement décrits comme des lignes musicales dans une fugue de bach. c’est une écriture assez virtuose et impitoyable. les rares moments d’humanité, comme l’amitié entre l’idiot fonfon et le narrateur, sont admirables de sobriété. bref, un livre qu’il faut avoir lu.

    j’avais aussi beaucoup aimé brown bunny de gallot. j’essaierai de voir buffalo 66 à l’occasion. et je pense aller voir masculin féminin en salle.

    bises
    denis

    • ina 20 juillet 2016 à 10:57 #

      oh ça donne envie ce « quelqu’un », merci !

  3. yoan vandevelde 12 juillet 2016 à 22:05 #

    J’ai beaucoup aimée Carrie & Lowell !!!!

    Pour un prochain « Bilan Cul »…..connais-tu la chanteuse « GiedRé »,
    je trouve, que c’est quelqu’un qui te correspond énormément, en, un peu plus « dark » mais sans trop en avoir l’air !!

  4. Les yeux dans les arbres 14 juillet 2016 à 21:16 #

    Bonjour Solange, Merci pour ce nouveau BilanCul savoureux. Comme un écho à Mémoire de fille ? (que je n’ai pas lu) : le livre de Brigitte GIRAUD, Avoir un corps. Le parcours d’une fillette-fille-jeune fille-jeune femme-femme à travers son corps. Je suis en train de le dévorer. Je pense qu’il pourrait te plaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s