Tag Archives: travail

Qu’est-ce que la vie ?

8 Sep

Ça faisait un moment que j’avais pas été esclave de la semaine normale…

Le meilleur et le pire [Objectif Solange]

24 Août

La traversée des coulisses se poursuit dans la souplesse et l’impuissance.

P.S. Merci pour ta présence amie ❤

Objectif Solange : les coulisses de l’effort

17 Août

Depuis bientôt trois ans que je suis sur Youtube, je reste éblouie (et découragée) par son fonctionnement : l’urgence de produire vite et souvent, la nécessité d’être partout à la fois, la distance à mettre avec les commentateurs prompt à vous gâcher la vie, les rivalités, les interrogations liées à la « jeunesse » du médium, etc.

Malgré tout, je sens bien que c’est un endroit qui peut être « mon endroit », j’ai envie de m’y investir encore et plus parce que j’y ai tous les pouvoirs et que c’est grisant. Mais je peine à organiser ma petite entreprise (loin d’être rentable pour l’heure — et c’est communément tabou d’évoquer cet aspect). Bref je doute beaucoup.

J’ai pensé qu’il pourrait être intéressant de garder une trace de ces questionnements. En tant que (grande) consommatrice de vidéos, j’aime particulièrement voir les gens aux prises avec leurs difficultés du quotidien, je m’y retrouve et cela semble résumer l’existence : se dépêtrer avec ses journées, le travail et les besoins plus ou moins secondaires.

Je ne sais pas si cela n’intéressera que moi-même, mais ce sera déjà quelque chose.

Si tu as un/des avis sur la question, je serai heureuse de le lire.

Détour par le futur

26 Mar

Tentative d’estimation des changements opérés entre mars 2014 et mars 2019, soit 5 ans de vie terrestre.

« C’est ça nous. »

10 Fév

[Tu m’as écrit tant de choses tellement proches. C’était comme si tout d’un coup toutes les personnes Solange-compatibles dans le monde avaient eu mon adresse et me proposaient leurs mots, leurs mains, leur mail. Merci encore et quelle chance que tu existes !]

Maintenant, mon désir est de poursuivre le chemin de croix (Don’t Break The Chain) amorcé en janvier et de publier régulièrement des vidéos à identité variable. Je ne sais pas ce qu’elles seront, je m’engage d’abord à ce qu’elles soient. Tous les lundis jusqu’au printemps.

Aussi, il faut que tu saches. Parfois je serai triste dans une vidéo, mais ce n’est pas pas plus grave que d’y être heureuse, non ? Je ne veux pas que la tristesse m’empêche de tourner une vidéo. Oui, je suis triste quelquefois — et toi aussi. Et dans ce genre de cas, je ne souhaite pas nous imposer d’être gai à tout prix, tu vois. Il y a la télé pour ça. En gros, le principe de joie obligatoire ne s’appliquera pas ici.

Pour le reste, j’essaierai des trucs, je ramerai, ça sera comme dans la vie. Et tu me diras.

Je t’embrasse,
Solange