CLASH : ÇA FAIT MAL

19 Juin

Une grande préoccupation de ces derniers temps.

Pour voir toutes mes vidéos c’est par là→ http://youtube.com/solangeteparle

Publicités

20 Réponses to “CLASH : ÇA FAIT MAL”

  1. Cynthia 19 juin 2017 à 22:36 #

    Merci !

  2. Michel 19 juin 2017 à 23:12 #

    Tu es trop sensible Solange. Même dans les milieux du spectacle, de la culture (art, littérature, etc.), des médias, n’en parlons même pas, il faut avoir le cuir épais pour s’en sortir tout en gardant sa singularité ! jeu d’équilibriste, de réseaux et de cynisme, surtout aujourd’hui…

  3. seul l'ange me parle 20 juin 2017 à 02:33 #

    Magnifique clash!

    Au delà de porter un gilet en plein mois de juin…

    La découverte du hip-hop, évoqué il y a peu, porte ses fruits!
    Un flow et une avalanche de punchlines rythmés par un montage saccadé comme un bon morceau de rap.
    A revoir et à réécouter en jouant sur les différences de vitesse, lentement ou rapidement.
    Merci MC Solange.

    Les deux plus belles punchlines : « la nuance n’a pas de succès parce qu’elle manque de spectaculaire », « apprends à t’ennuyer pour de vrai et à te confronter à ta solitude ».

  4. philippe 20 juin 2017 à 05:34 #

    j’aime tes débits de paroles dame solange.

  5. Pericoma 20 juin 2017 à 11:45 #

    Ça me fait penser à une tirade du directeur de la prison dans « Luke la main froide » : « What we’ve got here is… failure to communicate. Some men you just can’t reach. »

    Nous sommes humains. La haine fait partie de notre humanité. Internet est un produit, un résultat, une attente humaine.

    Bien sûr, nous nous sommes donné des codes moraux afin de nous prémunir les uns des autres, sinon, ce serait la véritable anarchie primale.
    Internet, comme toute forme de communication, nous permet de transmettre ce que nous sommes de meilleurs, ce que nous sommes de pires et tout ce qu’on veut entre les deux ; tout comme la reproduction biologique, comme le dialogue, comme toutes formes d’interactions.
    Internet est un (non-) lieu d’expérimentation et d’exposition de nos idées et pulsions. Il peut nous préparer et affiner qui nous sommes afin de mieux nous comporter IRL. Ou pas selon nos motivations.
    Oui, on recherche, on teste, on expérimente notre propre équilibre amour/haine, identification/rejet qui nous convient. Et il vaut mieux le faire dans un espace virtuel qu’en réel. D’où l’intérêt du jeu, des réseaux sociaux, du rêve.

  6. Quidam 20 juin 2017 à 14:55 #

    Hummmmm délicieux ce clash !

  7. Sykes aka Vincent 22 juin 2017 à 11:16 #

    Ah, je te retrouve enfin ! ! !
    M E R C I ❤

  8. Choco acro 25 juin 2017 à 21:53 #

    Merci !

  9. TADIOTTO 6 juillet 2017 à 12:51 #

    C’était bon, et ça fait du bien.

  10. Fantome 22 juillet 2017 à 05:16 #

    Bonjour
    J’aime bien m’intéresser à tout ce qui touche au domaine de la pensée. Comment pensent les gens qui ont divers métiers, les peintres avec les couleurs, les musiciens avec leur accents et leurs nuances, les cartographes et l’espace et bien plus encore.
    Chez Monet e peintre un truc qui me fascinait nn non ça me fascinait pas mai en fait je me suis posée des questons sur ça !!!
    Il dit qu’il a commencé à penser en termes de formes et couleurs au lieu de la scène qu’il voyait. DOnc est-ce que , je demande, est-ce que on pourrait dire qu’il s’est rendu compte de ce que lui faisait sur sa toile. La manière dont il pensait était la manière dont il peignait. Enfin moi je ne sais pas lui il n devait faire que ça je sais meme pas si je peux imaginer ce que ça fait de faire tout le tems de la peinture. Est-ce que on peut dire que sa manire de penser et le fait qu’il ait trouvé qu’il pensecomme ça ça vient du fait que il a pris conscience de son support. En quelque sorte c’etait plus une prise de conscience mais en meme temps il avait trouve qu’il pnsait en termes de couleurs et de formes.

  11. Julia 29 août 2017 à 00:03 #

    T’es ou Solange ? Tu me manques…

  12. Valérie 9 septembre 2017 à 10:54 #

    Solange… T’es où? Tu fais quoi? Tu me manques…

  13. Margote 10 septembre 2017 à 22:22 #

    Hello Solange,
    Ça fait un bon moment qu’on ne te voit plus . Tu ne fais plus de vidéos ? :,(

  14. Sykes / Vincent 13 septembre 2017 à 08:45 #

    Tu es en panne d’inspiration… ?!

  15. Julia 16 septembre 2017 à 00:40 #

    Solange revient… tu me manques trop !!!

  16. sergebrosseau 27 septembre 2017 à 17:25 #

    Ça va ?

  17. Sykes / Vincent 28 septembre 2017 à 16:58 #

    Mais mais… Que se passe-t-il ?

  18. Patrice COQUELIN 6 octobre 2017 à 16:41 #

    Certain(e)s ne font mal aux autres – pardon : ne tentent, très maladroitement et pitoyablement, d’abîmer ou d’abuser les autres consciences humaines… que pour avoir l’impression – pardon : l’illusion d’exister.
    Cela me rappelle cette formule :
     » Posez-vous une question pour obtenir une réponse ?…
    Ou seulement pour tester votre capacité à influencer les autres …?  »
    Et puis se contenter de l’expression ( lamentable ) « clash », rester dans le réactif sans tenter de dépasser l’émotionnel, sans se permettre l’analyse ni le courage du véritable conflit raisonné…
    ne fait que confirmer à quel point Einstein avait raison, quand il disait :
     » Le nombre de gens qui voient par leurs propres yeux et pensent par eux-mêmes est petit. « 

  19. Patrice COQUELIN 6 octobre 2017 à 17:46 #

    Par exemple, je pourrais faire part, à la télévision, visage caché, de mon irrépressible envie de meurtre, envers la plupart de mes semblables, dans beaucoup trop d’occasions, depuis que je suis capable de penser par et pour moi-même, c’est-à-dire à peu près depuis mes douze ans.
    Et je pourrais, ensuite, être offusqué de retrouver ce témoignage anonyme retranscris dans un livre, édité, publié et diffusé sans ma permission expresse.
    Même si, rationnellement, une telle réaction émotionnelle pourrait, fort justement, paraître totalement absurde et incompréhensible à la plupart des gens capables de réflexion et d’analyse… ceux qui comprennent qu’un livre n’a pas la même portée ni le même rôle, auprès du public, qu’un « témoignage » anonyme à la téloche, pourraient bien deviner ce que je veux dire.

    Et, pour peu que je sois assez stupide pour « faire un scandale » à ce sujet, certains parviendraient encore à se révéler encore plus abrutis en appelant cela un « clash » ou une « polémique » envers l’auteur du livre.

    Et puis, fort heureusement, la probabilité que quelqu’un lise CE livre ( au milieu de la pléthore « littéraire » actuelle ) ET réfléchisse suffisamment pour deviner qu’il s’agit de moi… est devenue infiniment moindre, à notre époque où le progrès fait rage, à la probabilité qu’un individu lambda de ma connaissance m’identifie, lors du visionnage de l’émission en question.
    Mais rassurez-vous : Je n’ai jamais réussi à être assez déprimé ou désespéré de l’être humain pour passer à l’acte, les armes à feu ne sont pas ( ici ) en vente et port libre, et certaines chansons me calment.
    Par exemple :  » Anywhere Out of This Word  » ( Dead Can Dance )

  20. Un papyrus 17 octobre 2017 à 12:52 #

    Voila un bel hommage au non sens que sont aujourd’hui les Tweeter, Fb et tout autre réseau social en vigueur. Le culte du mépris, où la voix du peuple n’a qu’une seule direction, s’extraire de sa propre médiocrité en assassinant l’autre de toute la rancœur que l’on de soi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s