LIRE À LA FOLIE #booktubeathon

17 Août

Internet a même eu peur que je me rende malade. (Internet a des raisons de craindre la lecture…)

12 Réponses to “LIRE À LA FOLIE #booktubeathon”

  1. atimie 17 août 2015 à 19:32 #

    sublime

  2. Valens 17 août 2015 à 20:45 #

    « Quand on a lu si intensément, la vie vous déçoit. » Joli travail.

  3. AliceS 18 août 2015 à 13:56 #

    Mon amie Solange,
    Est-ce que tu lis de la poésie ? Est ce que tu peux nous conseiller (nous lire) de jolis poèmes ? J’espère que tes intestins se portent bien. A très vite. Je t’aime. Alice

  4. Francis Palluau 18 août 2015 à 15:04 #

    La lecture est un moment perdu qui nous en fait gagner tant d’autres. Vous l’évoquez avec votre grâce, votre espièglerie coutumière, et le soupçon d’agacement que vous me provoquez parfois, comme une épice, mais cet épisode est particulièrement séduisant. Plus enlevé, en moins maniéré que les deux précédents (nobody’s perfect), et la petite robe noire en plus, le basique indispensable.

  5. Songe-creux 19 août 2015 à 01:44 #

    Un montage appliqué, une voix sophistiquée… Oui mais,
    « Solange » c’est un peu plus que ça.
    Car au delà de la rhétorique et de l’apparence, il y a dans ce personnage quelque chose de plus profond, quelque chose qui touche, qui nous émeut.
    Je pense que Ina à cette particularité, ce don, qui est propre aux artistes,
    c’est celui de nous révéler une partie de nous même qui jusqu’alors était endormie.
    Elle nous fait nous redécouvrir.

    C’est notre confidente qu’on va voir quand on à le chagrin, elle nous réconforte en nous parlant du quotidien, de l’absurdité de la vie, de la solitude, des tabous, des préjugés.
    Elle nous rassure en nous disant que ça nous arrive à tous d’avoir un petit grain de folie.

    Solange, elle nous parle à cœur ouvert, pour le bien être de tous.

  6. Anthony 19 août 2015 à 22:01 #

    C’est vraiment magnifique à toi de nous avoir laissé une fenêtre ouverte à ta semaine d’ailleurs…D’avoir dilaté un peu le temps, et de nous avoir donné envie de le faire ! Merci pour cette revendication de ton amour de l’art, qui nous est si nécessaire, et pour qu’on ne l’oublie pas. Continue dans tes vidéos de t’amuser comme ça encore avec les formes, les sujets, la narration, le genre, le cadre, Truite ! C’est toujours un nouveau rendez-vous avec toi, à te regarder à chaque fois par un prisme différent. Puisqu’on est tous si multiples ! Bravo !!!!!!

  7. Pilume 20 août 2015 à 21:53 #

    Coucou Solange je ne sais pas quel est le meilleur moyen pour te contacter, je tente ma chance ici. J’ai découvert une série de photos d’un jeune artiste de 14 ans originaire du Luxembourg, j’ai trouvé ça vraiment très beau et me suis dis que tu apprécierais de les voir. http://www.daviduzochukwu.com/

    Merci d’être à notre écoute et de te partager avec nous, des bisous

  8. sergebrosseau 21 août 2015 à 19:14 #

    7 livres
    7 jours
    7 commentaires
    … oups!

    Pour l’« adulescent » en soi: Nos étoiles contraires de John Green

  9. Marie 23 août 2015 à 21:37 #

    Bonsoir Solange,

    Lire des femmes, oh oui ! C’est bon et ça fait du bien ! Toi qui aimes être maltraitée et malmenée par tes lectures, je ne peux que te conseiller Joyce Carol Oates. Je suis une grande admiratrice de cette femme, mais là elle m’a séchée. J’ai lu Zombi, puis étouffement (recueil de nouvelles) à la suite. Comment une petite bonne femme comme elle peut-elle écrire de telles horreurs ??? On écrit comme ça à son age ???
    Sérieusement, elle m’a donné des coups droits, enchaîné les upercuts, quelques directs le temps que j’essaie de me remettre, puis elle m’a mise K.O..

    Voilà,je vais lire plus soft pendant quelques semaines (Jonathan Coe, la vie du fils d’Einstein, les recueils des chroniques de Patrick Pelloux, qu’importe). Les horreurs réelles me font moins peur que ses fictions.

    Bon, je l’adore, ça me fait du bien qu’elle soit en vie et qu’elle continue d’écrire.

    Merci pour tes vidéos.

  10. Dominiq Mécanique Hurlante 25 août 2015 à 20:48 #

    Je ne sais pas, je ne lis pas en ce moment, je me sens bien, loin des livres, ils me regardent, ne sont jamais très loin. J’ai envie de lire mais je ne lis pas, je suis aspiré ailleurs, ils me regardent, ce n’est pas tant gênant, ils sont là; déposés depuis longtemps pour quelques uns d’entre eux, d’autres se font plus insistants, ceux-ci sont bien propres sur eux, un qu’on m’aura offert un autre que j’aurais acheté je ne sais où, je ne me souviens pas et ça n’a aucune importance et ces autres encore, ça cligne de la page, ça fait du gringue, des encolures douces… J’y entrerai, un de ces jours, pas tout à l’heure et pas demain. Je n’ai pas très faim en ce moment, non……

  11. mickael 27 août 2015 à 15:07 #

    j’ai livre qui pourrais te plaire « journal d’une schizophrène » de M .-A Sechehaye bibliothèque de psychanalyse jean laplanche, presse universitaire🙂

  12. Cagnard 27 août 2015 à 23:52 #

    Bravo!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s