PLANKING À PARIS

13 Juil

Mon étreinte avec la capitale.

Dans l’ordre :
– Pont des Arts
– Institut de France (Quai de Conti)
– Louvre
– Carrousel
– Conseil d’État (Place du Palais Royal)
– Comédie Française (Place Colette)
– Pont Royal
– Pont Neuf
– Place Dauphine
– Invalides
– Champs de Mars
– École Militaire
– Boulevard Delessert
– Trocadéro
– Jardin du Luxembourg

26 Réponses to “PLANKING À PARIS”

  1. La Renarde à 21:21 #

    SU-PERBE !!!

  2. blueberrie à 21:29 #

    BRAVO Solange

  3. Sykes / Vincent à 01:32 #

    Hum…

  4. Caroline à 07:59 #

    C’est très beau.

  5. Livia à 08:43 #

    Si poétique…

  6. MyoPaname à 08:53 #

    Je suis impressionnée… par l’atmosphère, la lumière, le silence qui enveloppent tes mots, tes arrêts horizontales ! So great !

  7. Nel à 10:22 #

    Holala… J’ai tant de fois planké de la même façon et dans le même but méditatif, mais toujours à l’abri de tout regard étranger. Ce qui m’a malheureusement fait manquer bon nombre d’endroits comme ceux-là où le planking doit être délectable.
    Il faut être Solange pour passer outre et oser cette intimité, là.

  8. Francis Palluau à 13:11 #

    Seul ange de la capitale ? A l’horizontale, sans aile, et pourtant… suspendu à votre voix feutrée et à cette ode audacieuse. Comme toujours, un frisson nous traverse.

  9. sergebrosseau à 14:28 #

    WOW!

    Et la technique! :
    Choisir l’heure de départ
    Itinéraire serré (planification)
    Trépied (et acolyte – complice)
    Choisir un endroit pas trop crad.. pour LE faire.
    Ajustement (jupe) – face vers le « monument »
    Performance – rigidité
    « timing »

    Et la chance (¿extinction de l’éclairage?)

    Et le lieu (le con-texte)
    La ville – là où, le jour, on se marche sur les pieds (entre touristes)

    Et le texte!!

    Et le choix de musique!

  10. Hélène à 16:45 #

    Est-ce que vraiment personne ne s’est arrêté pour vérifier si allais bien ?

  11. camille à 18:28 #

    Heureusement que tu existes !

  12. swann7 à 20:04 #

    sublime. Emue. Sublime. Regarde, elle, c’est Nadia Vadori, elle danse partout dans Paris, elle avale les matières, elle s’en nourrit, elle danse avec Paris. https://www.facebook.com/uneminutededanseparjour?ref=ts&fref=ts

  13. winter à 05:32 #

    excellent 🙂 merci 🙂 Te iubesc

  14. Claire de plume à 09:57 #

    Sublime merci

  15. Tilda à 10:00 #

    Merci Solange

  16. Diane à 18:48 #

    Ma chère Solange,
    Je viens de commenter ta vidéo sur facebook.
    Merci pour cet instant poétique.
    Pour compléter mon com je voulais te proposer de découvrir quelques titres et artistes auxquels j’ai immédiatement pensé en écoutant/ visionnant ta vidéo:

    – Rose et Noire (Marie Möör) album rose et noire
    Difficile à trouver mais je pourrais t’envoyer des titres

    – Taxi Girls – Paris (il vaut mieux l’écouter sur deezer pour la qualité du son et ne pas voir le clip)

    – FAUVE (évidemment, cela va sans dire…)

    – Paris m’a séduit – Arielle Dombasle (extrait du film La femme de l’aviateur, Eric Rohmer)

    Voilà, j’espère qu’un jour tu auras le temps d’y jeter un coup d’oeil.

    Bien à toi,
    Diane

  17. Manon à 12:34 #

    Merci pour ce beau moment de poésie. S’il te plaît, n’arrête pas de nous faire rêver à partir des petits rien du quotidien.

  18. Josianne à 20:23 #

    C’est très joli, touchant, visite poétique, essayer d’entrer en rapport intime avec la ville. J’aime mais ça m’inquiète à la fois. C’est peut être ce qui, justement, m’a donné la plus grande claque avec cette perf’ : N’y a t il personne qui se demande si ce corps gisant est vivant, si tu as besoin d’aide, depuis quand c’est normal de se coucher au milieu de la rue et que les voitures, plutôt que de s’arreter, nous evite ? C’est du grand Paris, ça…. Je sais bien que le sujet ne se situe pas là et que forcément il ne devait n’y avoir personne la plupart du temps et que peut etre pour arriver à ce désert urbain, il a fallu attendre le bon moment, ça me traverse très fort qu’il aurait fallu s’arreter…

    • ina à 20:42 #

      La présence de la caméra renseigne les gens sur ma démarche. 🙂

  19. liZAbellule à 10:44 #

    chère Solange
    tu es une des rares oeuvres d’art contemporain qui me parle
    belle, poétique, assumée, sincère, qui s’expose
    merci

  20. lomalenver à 14:20 #

    Tout le monde devrait s’allonger……sur le trottoir.

  21. un brin d'herbe dans le goudron à 12:26 #

    Solange, merci pour ces images, pour ce vécu et ces mots sur Paris. J’ai retrouvé ce sentiment que j’ai avec Paris.

  22. Gabriel à 22:16 #

    Merci Solange ! Tu es bouleversante.
    Je t’aime.

  23. Josianne à 19:33 #

    Encore conquise, je ne sais après combien d’écoutes. Tu sais que tu es délicieuse quand tu narres de façon si libre et que tu te mets en scène de la sorte ? Je viens d’entendre « La violence et l’ennui » de Léo Ferré. Je l’aime bien lorsqu’il crache de la poésie (c’est mieux que les chansons). J’ai pensé à toi. Il me semble que ça te plairait. Si tu as une adresse où je pourrais te partager le lien dropbox, ça ferait plaisir de savoir ce que tu en penses. Chaleur,
    J.

  24. Mathieu à 22:37 #

    Bonjour Solange,
    Depuis cet été je me passe de temps en temps ta vidéo Planking, elle me fait toujours quelque chose, je commence à bien la connaitre, parfois je la passe en fond comme ça, juste pour ta voix, ta diction, elle m’apaise et me fait du bien. Aussi pourrais-tu aussi me dire quelle est la musique que tu as utilisé? Ces vagues harmoniques sont elles aussi enivrantes pour moi et j’aimerais beaucoup en découvrir l’auteur. Merci à toi et continue!

    • ina à 10:55 #

      Bonjour et merci 🙂
      La référence est dans la description de la vidéo
      « Comfortable Mystery » Kevin MacLeod (incompetech.com)
      Licensed under Creative Commons: By Attribution 3.0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s