SDF, mon impuissance

7 Juil

Attention c’est moins drôle que d’habitude.😦

20 Réponses to “SDF, mon impuissance”

  1. Francis Palluau 7 juillet 2015 à 21:01 #

    D’une sincérité et d’une honnêteté confondantes, tout autant que touchantes. Et malgré tout frémissante d’humour. Vous êtes une sorte de bouffée d’air pur, Solange, parlez nous encore de nos travers à travers vous.
    Et merci encore pour votre visite régulière, bien que muette (ce qui vous change…), encore que parfois, devant ce silence quand je vous vois passer sur mon blog, je me demande si ce n’est pas qu’un mirage, ou une illusion d’optique.

  2. K 7 juillet 2015 à 22:15 #

    Moi, pareil quand je croise des flics.
    Une fois je leur ai souri, je me suis fait contrôlé direct.
    Maintenant, je suis toujours mal à l’aise. Est-ce qu’il vont me demander un truc ? Est-ce qu’ils me regardent moi en particulier ou est-ce qu’ils sont là par hasard ? Qu’est-ce qu’ils attendent ?
    Je trouve qu’il y en a de plus en plus. Je sais pas quoi faire. Je suis pas doué pour les flics.

  3. solène 7 juillet 2015 à 23:41 #

    Tu te sens profondément, sincèrement, concernée par leur sort. Cela correspond à une première lutte, celle contre l’indifférence. L’étape suivante serait, à mon sens, celle d’un investissement personnel au sein d’une association, type croix rouge ou société civile. Plutôt que donner de l’argent de la main à la main, qui pourrait s’avérer compliqué dans le temps puisque ce sont des gens que tu croises quotidiennement, donner du temps me semble plus pertinent, plus utile. Cependant, il est déjà difficile pour nombre de personnes « socialement adaptées » de rejoindre une équipe de bénévoles… Il semblerait que celà te soit particulièrement compliqué, au delà des contraites habituellement avancées par les autres gens…
    Peut-être pourrais-tu essayer d’envisager qu’il ne t’est pas possible de sauver toute la misère du monde à toi toute seule! Et peut-être que tu n’es pas la mieux armée pour t’attaquer à ce combat… Par contre, tu peux donner de la nourriture lors des collectes dans les grands magasins. Ou verser de l’argent à des associations…
    Je sais que celà ne règlerait pas tout, mais quand on se sait pas quoi faire, celà ressemble à un début.
    A bientôt, mademoiselle la Solitaire Profondément Humaniste 😉

  4. sturm 8 juillet 2015 à 01:35 #

    bravo pour ton humanité solange!

  5. winter 8 juillet 2015 à 10:31 #

    Bonjour Solange,

    je suis un peu dans le même constat que toi. mais je penses que le fait d’en parlé c’est déjà agir un peu, surtout quand on est suivis par quelques 100 000 personnes. c’est donc tout à ton honneur de l’avoir fait🙂 merci pour ce partage. je t’aime😉

  6. MyoPaname 8 juillet 2015 à 17:37 #

    Des questions qui peuvent faire écho… c’est déjà le signe que tu n’es pas enveloppée d’indifférence et ça s’est essentiel🙂
    Si agir en électron libre est difficile, tu peux te rapprocher d’une asso, d’un groupe qui te parle dans ses actions. Par ex, des étudiants entre 17 et 20 ans se sont réunis pour aller au devant des sdf ( nom du groupe « réchauffons corps et coeurs »)…
    Mais je pense avec force que chaque acte aussi infime soit-il a le mérite de soulager même si c’est furtif. Il n’est pas question de soulager sa conscience, il est question d’authenticité pour aider, à la mesure de chacun😉

  7. Sunny 9 juillet 2015 à 01:39 #

    Ca m’a fait pareil en arrivant à Paris. J’ai pleuré bcp. Mais je ne sais tjs pas donner de la main à la main, ça me gêne. Alors je fais des dons aux associations, qd je peux. Et tjs 1 à Noel l’équivalent de ce que je mets dans un cadeau pour un membre de ma famille (100% judéochrétoch). Et puis je vote pour des représentants qui disent vouloir construire un autre monde que celui qui écrase les petits. Et puis je fais mon métier avec coeur et puis je paie mes impôts avec civisme. Et je tiens la porte et je dis « bonjour » et « merci ». Je laisse passer, les vieux, les handicapés, les poussettes, les gros ventres…. Je crois bcp à l’histoire du colibri qui fait sa part. Mon père me disait « fais déjà bien ce que tu as à faire. »

  8. gerardlamarche 9 juillet 2015 à 17:56 #

    Tout pareil Solange. Pas facile.

    Et anecdote triste : Une fois, Place des Arts, j’ai discuter avec un SDF, aussi Québécois que moi, d’environ 40 ans. Le plus beau voyage de sa vie c’était… un après midi à l’Île Sainte-Hélène ! Pas triste ça ?

  9. Sykes / Vincent 11 juillet 2015 à 00:16 #

    Une fois, je voulais donner quelques cents à une SDF : elle m’a répondu qu’elle ne prenait minimum qu’1 euro oO

    • K 13 juillet 2015 à 21:26 #

      Pareil. Moi aussi, une fois j’ai voulu filer un petit gris à un type en plein hiver, à la sortie d’une boulangerie. C’est con je sais, mais je suis plus généreux en hiver. Et puis je pensais à tous ces radins qui filent 15cts alors qu’il viennent de commander un gâteau pour 4 (soi-disant pour 4) à 25€. Le type m’a tendu son gobelet !
      Un gobelet !
      Alors que j’étais sûr qu’il avait des mains. En tout cas moi j’en avais une avec un bifton.
      Bon après il a vu que j’étais mal à l’aise, il m’a serré la pince.
      Un gobelet… ces sdf, je vous jure…

  10. Arsène Lupin 11 juillet 2015 à 11:31 #

    Ce commentaire a autant de signification qu’une pièce donnée à un sans-abris.
    Si personne ne vous accorderais d’importance, cesseriez vous d’exister ?
    Qu’importe la conscience pourvu qu’on ai l’amnésie.

  11. Nicolas 11 juillet 2015 à 15:50 #

    Je n’y arrive pas
    Pas plus que toi
    Moi aussi je détourne mon regard et mes pas
    Moi aussi je suis incapable de me dire pourquoi elle et pas les autres ( chez moi ce sont elles qui mendient )
    Moi non plus je ne trouve pas de voie pour les aider
    Mais certains autour de moi savent faire
    Et ça me rend encore plus honteux
    Petit bourgeois
    Malgré moi

  12. PapaFrantz (@PapaFrantz) 13 juillet 2015 à 08:40 #

    1. Il y a une vraie rupture entre l’Île-de-France et la province non seulement en nombre absolu mais aussi en proportion. Il y a donc une spécificité francilienne à étudier. Cette concentration interroge.

    2. SDF est un sigle un peu froid. Il impose l’idée qu’il faut « normalement » un domicile fixe dans la société. Que fait-on des nomades ? Il y a toute une frange de notre population qui vit dans des caravanes très confortables, et dont les enfants sont scolarisés. Tes « SDF » sont des vagabonds, voilà qui est bien différent soudainement.

    3. Il n’y a pas de racisme contre les roumains en général, ou bien par amalgame avec une minorité semi-nomade de Roms qui pratiquent la mendicité et qui sont surreprésentés parmi les délinquants, trafiquants et les reconduits-à-la-frontière. Je connais des roumains, et ils sont travailleurs, appliqués, accueillants, c’est du moins l’image que je m’en suis forgé.

    4. La voix que tu prends quand tu t’adresses à Truite est étrange. Cette chienne est adulte. Parle-lui comme à une adulte. Tu n’as pas besoin d’imiter les Teletubbies pour t’adresser à elle.

    5. Je t’aime Solange whoever.

  13. Spencer 13 juillet 2015 à 13:50 #

    Salut solange
    C’est la premiere fois que je viens sur ton site, déjà je voulais te féliciter car tu as le courage de faire ce que tu aimes faire contrairement à 99.9% des haters qui te crachent à la figure sur youtube. (c’est beaucoup plus facile de rabaisser les autres que de chercher à s’élever😉 )

    Personnellement, je n’aime pas trop tes videos habituelles car ce n’est pas trop mon style d’humour, cependant je respecte ton travail et je sais que ce qui ne me plait pas plait à d’autres. Cependant, j’aime beaucoup tes videos où tu parles de choses moins légères, notament celles sur l’amour, le travail, et celle-ci.

    Je tenais à te répondre car elle m’a touché. Déjà je pense que c’est normal que tu te sentes mal vis à vis de ca, ca prouve que tu es humaine et que tu es une belle personne, beaucoup plus que le pense tes détraqueurs😉 ensuite, vis à vis de tes interrogations, je pense qu’il faut pas se leurrer, on a tous une part de responsabilité (certains plus que d’autres) dans ce qu’on voit dans la rue.
    Avant je pensais exactement comme toi, qu’une piece n’y changerait rien, je me sentais impuissant etc. Puis j’ai réalisé que tous comme notre part de responsabilité est répartie entre nous tous, notre action doit l’être aussi. Donner une piece, certes ce n’est pas grand chose, ca ne va probablement pas changer sa vie, mais si c’est fait avec le coeur ca va lui donner de l’espoir et, ca va inspirer d’autres gens à faire pareille, tout comme ton amie t’as inspirée et, si tout le monde fait ça, là ca change énormément de chose. Surtout ne pas se forcer, il faut que ce soit naturelle, sinon ca veut dire que ce n’est peut etre pas le bon moment pour toi. Et enfin, l’important est d’essayer, un « je n’ai pas réussi » vaut mieux que 1000 « ça ne sert à rien d’essayer, ça ne changera rien »🙂

    Des bisous, et continue à faire ce que tu aimes !

  14. françoise chapuisot 15 juillet 2015 à 08:43 #

    sincérité touchante

  15. Andy Capet 18 juillet 2015 à 12:50 #

    En fait, c’est vous les démunis… de l’esprit. cette vidéo va t’expliquer en quoi une pièce, ça peut être utile : https://www.youtube.com/watch?v=PMhDfDGl4Jg&feature=share Et si on arrêtait de culpabiliser pour ce qui n’est pas de notre ressort mais que, en même temps, l’on cesse de se poser des questions idiotes sur les « SDF », ou plutôt sur cette partie la plus manifeste des sans-abris (sans doute immigrés… car oui, c’est un caractère de vulnérabilité supplémentaire). Je les trouve bien gentils les pauvres avec nous autres. Je les trouve bien gentils.

  16. Rose Virgule 18 juillet 2015 à 19:35 #

    Merci Solange, pour ce si beau partage, au milieu de nos journées caniculaires.
    Et ce que tu dis dit beaucoup de ce que tu fais : tous ceux qui vont regarder ta vidéo vont peut-être agir à leur tour. Peut-être est-ce là tout simplement ta place ?
    Causer dans le poste de ceux dont on ne cause pas, ou peu, ou seulement quand il fait trop froid ou trop chaud, ceux à qui l’on ne cause pas.
    J’habite en campagne, près d’une ville de province, très peu de sans-abris. Enfin, pas mal d’émigrés sans papiers. J’ai choisi volontairement de donner de l’argent, chaque mois, à des associations d’aide aux démunis. C’est ma possibilité. Et quand je croise une personne assise dans la rue, je la regarde, je lui dis bonjour. C’est tout. C’est ma part « colibri ». Oui, c’est une goutte d’eau. Et ta vidéo, c’est ta part « colibri ». Et c’est un « pavé dans la marre » : tu éclabousses fort autour de toi ! Merci.

  17. louise 22 juillet 2015 à 03:24 #

    Coucou j’ai 14ans et j’adore ce que tu fais surtout n’arrête jamais Solange #ina bref cette vidéo est tout a fait représentative de la vraie vie j’aurais aimé dire beaucoup plus mais….. Je ne suis pas très douée pour exprimer se que je pense…. enfin bref ta vidéo était tout bonnement génial continue

  18. Pia 24 juillet 2015 à 12:56 #

    merci

  19. Anneelfique 24 juillet 2015 à 14:49 #

    J’ai été bouleversée de t’entendre….car cela reflète tellement ce que j’ai pu ressentir…jusqu’à ce que ça arrive à un ami…
    Je l’ai soutenu, aidé, accompagnée (j’ai dormi avec lui sous la tente) et heureusement que l’on est deux ou trois à avoir été concernés par son sort…c’est cela qui l’a aidé à ne pas se décourager… Et puis finalement j’ai eu un appartement et il est venu habiter chez moi…et on forme maintenant un « beau couple »…
    Je ne donne aucune leçon, je me suis retrouvée obligée de voir la difficulté mais finalement je n’aide pas pour autant dans des associations….je ne suis pas « armée »…
    Ne pas juger et ne pas ignorer c’est déjà beaucoup….
    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s