Je suis bobo et vous emmerde

11 Mar

Je pense qu’il était nécessaire ce livre de Laure Watrin et Thomas Legrand (« La république bobo » chez Stock). Accessoirement il m’aura permis de montrer autre chose de Solange.

Ce n’est jamais sans heurts que le buzz opère : parvenir à rejoindre/élargir un nouveau public et aviver du même coup l’aigreur des irréductibles grincheux. Est-ce qu’on s’y fait ?

Ce qui me dérange dans toute cette histoire de bobo, c’est qu’elle génère de la violence et de l’intolérance — dont à mon sens les bobos sont dépourvus ; ils sont maladroits, parfois chiants et perclus de contradictions, mais pas méchants. Le bobo (et je suis consciente que ce mot est très limitatif, mais je l’utilise précisément parce qu’il est le « véhicule » d’une violence énoncée de plus en plus librement, y compris en politique !), le bobo souhaite le bien, voire le mieux. Grosso modo. Arrêtons de lui en vouloir pour ça, merde.

Pour information, voici la définition sensible qu’en donnent les auteurs page 33 :

Un bobo est une personne dont le capital culturel (élevé) a plus de poids que le capital économique (variable) pour déterminer son lieu de vie, et les « valeurs » qu’il considère comme positives ou négatives.

Merci pour ton message si doux.
À lundi !

19 Réponses to “Je suis bobo et vous emmerde”

  1. Annick Gaudreault 11 mars 2014 à 14:54 #

    Ahhhhh Solange! Que c’est bon de te regarder!

  2. Philippe Aufort van Strien 11 mars 2014 à 15:59 #

    Bonjour « Solange ». Par la video sur les Bobos d’abord (j’adore), je viens de passer une petite heure a regarder votre univers. Cela faisait longtemps. Merci beaucoup, super, et quelle langue, quel jeu, quel univers.

  3. michelfreek 11 mars 2014 à 17:08 #

    Quel bonheur ce petit billet , j’en avait écrit un autre dans le même sens il y a quelque temps avec le même titre : je suis un bobo et je vous emmerde.

    Je le partage avec le même enthousiasme :
    http://michelfreek.wordpress.com/2013/12/19/je-suis-un-bobo-et-je-vous-emmerde/

  4. matthieufabre 11 mars 2014 à 23:37 #

    en prononçant le mot « beauf » tu toto annules….parce que c’est quoi beauf ?

    • mactravel 12 mars 2014 à 12:49 #

      ben un beauf c’est un anti-bobo, c’est clair non ?! généralement un capital culturel bas, et une sacralistation du capital économique (qu’il aspire élevé même si il ne l’est pas. A quand le Bo-Beauf, ou les beaux-bo, voire les beoufs-beaux ?
      Merci pour cette vidéo, trop bien. Le seul repproche (à mon humble avis) que l’on peut faire à la définition de « solange » du bobo, c’est que souhaiter le bien, voire le mieux, ça peut vouloir dire des choses différentes. Tout dépend dans quel sens on voit le monde. On peut vouloir le bien et le mieux en libéralisant un peu l’économie ou voir le bien ou le mieux en augmentant les impots. On peut vouloir le bien ou le mieux en éteignant la lumière et en ayant une approche raisonnée de la consommation, ou vouloir le bien ou le mieux en subventionnant l’élevage pour ne pas enterrer les emplois dits agricoles par exemple, ou en « publicitant » des produits inutiles pour soutenir la consommation et donc in fine faire rentrer la TVA dans les caisses et financer nos instituitions. Et la liste est longue…
      Je suis bobo, selon la définition capital culturel / capital économique, mais je ne me reconnais pas non plus dans sa pensée unique (même si je la partage un peu !)

      • mheshiimiwa 12 mars 2014 à 22:50 #

        Je déteste le terme « capital culturel bas », car on ne le considère « bas » seulement parce qu’il ne correspond pas à la cutlure dominante. Donc, emprunter ce terme c’est déjà légitimer la culture dominante et par la même, si on est dans cette culture, entrer dans un ethnocentrisme …
        Puis, la chère demoiselle dit elle même que le terme bobo est « flou » et large, il est donc impossible d’établire qu’un beauf est par essence même un anti-bobo, parce qu’on ne serait définir sur quoi porte ce rejet…

        Ensuite, vous allez trop loin dans la critique d’un monde meilleur pour Solange. La jeune fille veut juste « un monde meilleur, quoi ! C’est vrai d’abord ! ». Comment prendre au sérieux ces paroles dignes d’une cour de récré ?

  5. Marc 12 mars 2014 à 17:39 #

    J’ai préféré laissé le message par ici plutôt qu’au milieu de de la haine et de la bêtise (des commentaires youtube). Ravi de retrouver ta trace après quelques mois. Mon problème avec cette vidéo c’est que, comme tu le dis toi-même, bobo veut tout et rien dire. Et que tu passes une partie de la vidéo à décrire des traits que tu y rattache de façon personnelle et un peu arbitraire. Tout en me reconnaissant dans à peu près tout ce que tu décris, je serait plus partisan de laisser tomber ce mot là (chiffon rouge). Est-tu familière avec le MBTI (tests de personnalités inspirés des travaux Carl Jung), regardes plus particulièrement à INFP😉. Cela m’a beaucoup aidé à me comprendre (et comprendre les autres). Belle journée à toi.

    • RoxTeddy 12 mars 2014 à 22:48 #

      Je suis INFP et j’aprouve ce message😉

  6. RoxTeddy 12 mars 2014 à 22:49 #

    A défaut d’être Bourgeoise, tu te sens Bohême ou pas ?

  7. riduidel 13 mars 2014 à 15:47 #

    J’aime. J’aime spécialement cette vidéo où Solange prend du corps en n’étant pas simplement cette personnalité un peu plate … mmh, c’est un peu redondant ce que j’écris. Alors je détaille.
    Dans les vidéos de Solange, il y a souvent une espèce d’émerveillement et d’incompréhension du monde. Et on ne retrouve pas ça ici : Solange se sent agressée par les gens qui n’aiment pas son style de vie et répond par une espèce d’agacement (un peu passive-agressive, mais bon, ça va). Et du coup, on se rend compte que, comme tout le monde, Solange aimerait bien être comprise (à défaut d’être un modèle).
    Alors que pourtant, Solange a pas mal de spectacteurs qui s’intriguent, se questionnent sur l’étrange réalité qui est la sienne.

  8. Le Matou69 14 mars 2014 à 10:06 #

    Les commentaires de ta vidéo sur Youtube s’étant transformés en parc d’attraction pour trolls, je comprends que tu les aie fermés.
    On dirait que les cybergremlins ne donnent pas le même sens aux mots et utilisent les insultes et propos haineux comme formule de salutation mais c’est quand même pas évident de pas les prendre personnellement.

    Trouver des mots réconfortants me semble impossible… mais que ce soit impossible n’est pas une excuse suffisante pour ne pas essayer.

    Bon, tu risques de trouver que ça commence pas terrible parce que je te dois la sincérité : certaines de tes vidéos, dont celle-ci, me laissent… comment te dire… euh perplexe. /O\

    Mais le plus imortant c’est que c’est pas grave !!! \o/

    D’abord parce que même si c’est pas ma préférée, ce n’est qu’une des facettes de Solange, ce personnage qui contient de l’Ina en proportions variables selon les circonstances et grâce auquel tu réussis à provoquer une énorme affection chez une grande partie d’entre nous, ton public.

    Ensuite, ça ne remet pas un quart de poil de seconde ton talent en cause à mes yeux. Ca va pas d’un coup annuler toutes celles que j’adore.

    Enfin, t’as toujours prévenu que tu faisais un peu dans l’expérimentation. Et quand on est convié à assister à une expérience, faut surtout s’attendre à l’inattendu, c’est même là que c’est le plus intéressant.

    Alors, vu les merveilles que tu nous as déjà sorties du chapeau de ton imagination, s’il te plaît continue et si t’en as envie n’hésite pas à tenter des trucs.

    Soutien, affection et pain d’épice.
    (>^o^<)

  9. mheshiimiwa 15 mars 2014 à 17:20 #

    Mes commentaires ne sont pas publiés. Pourquoi donc ? Je pensais que le bobo souhaitais « discuter avec moi » …

  10. albrecht 15 mars 2014 à 21:28 #

    Je la trouve courageuse cette Solange ! Même si c’est un peu contre-productif puisqu’elle explique plutôt bien ce qu’est un bobo. Et un beauf c’est quoi ?
    Je pense que le seul reproche que l’on puisse faire aux bobo, c’est d’avoir des moyens, mais néanmoins d’habiter dans des quartiers populaires (pauvres) et de faire augmenter les prix des alentours. Le pire sont ceux qui côtoient les pauvres mais mettent leurs enfants dans le privé parce que quand même…

  11. Ricric 19 mars 2014 à 00:15 #

    Si tout ce que décris de toi dans la vidéo est vrai alors tu n’es pas une bobo tu n’as pas à t’inquiéter.🙂
    Mais contrairement à ce que tu dis dans la vidéo, il y’a une définition assez clair du mot bobo.

    Ici la définition du Wikitionnaire :
    « (Péjoratif) Bourgeois-bohème, catégorie socioprofessionnelle aisée habitant les grands centres urbains, de sympathies allant plutôt à la gauche écologiste.
    « Ce sont des bobos parisiens, ça vote à gauche mais avec le portefeuille à droite ! » »

    Ici la définition du Larousse :
    « Personne plutôt jeune, aisée et cultivée, affichant son anticonformisme. »

    Ces deux définitions sont clairs et sans équivoques, et corespondent bien au sens communément admis et utilisé. Elle vont à peu prêt dans le sens de ce que tu décris dans ta vidéo sauf sur l’aspect argent.

    Pour moi un bobo, c’est quelqu’un qui se donne un genre (manger bio, pour la paix dans le monde, cultivé etc.), mais qui dans les faits ne se bats pas pour des causes sociales/sociétales/environnementales/etc., mas qui se donne bonne conscience en faisant des dons … déductibles des impôts à des ONG (je caricature légèrement) et qui a des moyens financier (c’est là où je ne suis pas d’accord avec toi).

    Dans les villes françaises ou il est impossible de se loger tellement les loyers sont chères il est très facile de faire la différence entre les quartiers bobo et les quartiers que je qualifierais de populaires (les premiers ont malheureusement tendance à faire disparaître les seconds).

  12. Guy Leboutte 22 mars 2014 à 13:13 #

    Bonjour!

    Le terme « bobo » date de l’an 2000. Je résume ici sur mon blog :
    http://condrozbelge.com/?p=969

    Après, tous les fantasmes, toutes les facilités et approximations, la paresse intellectuelle, s’en mêlent et s’emmêlent.

    Mais bien sûr c’est l’usage qui prime.
    Si l’erreur domine, elle devient la norme (linguistique.)

  13. BioBeauty 6 avril 2014 à 16:02 #

    Coucou,

    Je n’ai pas trouvé ton mail alors je poste un petit message dans cet article. J’ai découvert ta chaine et ton blog cette semaine. Étonnement, je me suis retrouvée. La solitude, le yoga, la bonne nourriture (bio), les grandes réflexions mais surtout l’aspect « anti-société »… J’ai hâte de regarder ton court métrage. Tu as énormément de potentielle et un personnage fabuleux. Je suis que nous sommes plusieurs à nous retrouver dans tes vidéos. C’est chouette de te regarder. Je t’apporte tout mon soutien et t’envoie tout plein de bonne onde !

    Bisous,
    L.

  14. BIBICHE 10 avril 2014 à 13:34 #

    C’est excellent … excellent.

  15. MAD 2 mai 2014 à 00:40 #

    Solange est-elle bobo ou hipster ?

  16. Michel 19 décembre 2014 à 03:45 #

    Merci Solange pour cette vidéo, ça fait plaisir de découvrir et surtout de confronter mon point de vue au tien. Je ne suis pas contre les bobos loin de là maisj’ai une mauvaise opinion de ce mot. Je ne sais pas si tu connais mais je te conseille la dernière vidéo de GingerForce sur l’humour : https://www.youtube.com/watch?v=a-naj2u1w7Y.
    Je pense vraiment que ça pourrait te plaire.

    Je n’aime pas le bobo. Pourquoi ? Parce que je n’ai pas une bonne opinion des gens que j’appelle « bobo » et même avec ta vidéo je n’arrive pas à les supporter les bobos.

    Le bobo se complaise à lire des livres, discuter des films et débattre de l’art en général qui deviennent pour eux un référentiel indiscutable mais n’aboutissent qu’à des réflexions stériles sur la vie. Les médias sont avant tout des divertissements pour occuper les têtes plus que pour les instruire réellement. Le bobo adore manger des aliments bio venant des quatre coins du monde plutôt que de profiter des produits locaux. Le bobo s’insurge contre le nucléaire mais sont scotchés à leurs MAC / TV / tablettes et ne supportent pas qu’il fasse moins de 22° chez eux.

    Le bobo est sensible à l’art qui dénonce des injustices auxquelles il participe tous les jours. Le bobo veut évoluer, souhaite le bien pour tous mais ne fait pas les efforts pour améliorer la qualité de vie des autres et préfèrent garder leurs petits conforts à tout prix. Le bobo pleure pour la maltraitance des animaux mais ferme les yeux sur une agression à côté de chez lui. Le bobo critique tout mais n’admette pas leurs erreurs. Le bobo est moderne, à la pointe des dernières technologies mais fatalistes et coincés sans perspectives d’évolutions. Le bobo rêve. Le bobo veut changer le monde en restant déconnecté de celui-ci.

    Le bobos est conditionné, entrouvre des portes pour mieux les refermer. Le bobo est représentatif d’un décalage entre la découverte des problèmes actuelles et l’inactivité pour les résoudre. Le bobo est cultivé mais n’agit pas en conséquence. Le bobo est gentil mais ce n’est pas suffisant. Le bobo est intéressé par tout mais ne fait rien. Comment accepter le bobo quand le superflu des uns est sans limite tandis que l’essentiel des autres n’est pas satisfait ?

    Les bobos sont toi, moi, vous, nous, n’importe qui mais pas lui qui n’a rien et ne peut rien faire qui trime pour vivre même en travaillant 35h par semaine, pendant que les bobos se posent des questions existentielles stupides.

    Enfin, j’ai surtout peur d’être un bobo ou d’en devenir un. Être un bobo pour moi n’a rien de positif, savoir s’intéresser ne vaut rien si l’on n’agit pas, le bobo est malheureusement un lâche en dépit de ses avis et de ses actions qui n’arrangent rien.

    Le bobo est ce que l’on veut que ce soit tellement le terme est vague… C’est mon avis qui je l’espère ne vous blesse pas mais vous fait réfléchir sur une certaine perception de ces « bobos ». Le bobo n’est avant tout qu’un mot mais pour moi, il y a qu’une seule chose de sûr, les bobos font mal ^^.

    PS : Toi aussi amuse toi à chercher la seule qualité incontestable du bobo que j’ai souligné sans y opposer un quelconque défaut. Indice : Phrase de 3 mots.
    PPS : Le premier paragraphe devait au début être à la fin de mon commentaire mais j’ai eu peur de te choquer / déplaire avec mon « opinion » sur les bobos, t’as du en lire des centaines de ce genre et être saoulé de ça…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s